le Cassenoix moucheté (Nucifraga caryocatactes)

 

Description du cassenoix moucheté

Casse-noix moucheté

Le cassenoix moucheté tient son nom (outre son régime alimentaire) de la multitude de petites taches blanches qui recouvrent le plumage brun de son torse et de son dos. Ses ailes et le haut de sa tête sont plus sombres, brun-noir, et sa queue est noire avec l’extrémité blanche sur le dessous.
Il est légèrement plus petit que la pie : le cassenoix mesure environ 34 cm pour une envergure avoisinant les 55 cm, et il pèse entre  150 et 200g. Son cri est relativement discordant : un « krèk » répété, ou de brefs « keurr » roulés.

 


Habitat du cassenoix moucheté


Le cassenoix affectionne les grandes forêts de conifères du Nord et de l’Est de l’Europe, ainsi que certains paysages montagneux (Alpes, Carpathes, montagnes Balkaniques…).
En de rares occasions, on peut les retrouver en plus basses altitudes, cherchant de la nourriture dans
les vergers, les jardins, les bois ou les parcs en plaine.


Écologie du cassenoix moucheté


casse-noix moucheté

Le cassenoix vit environ 8 ans. Tout comme pour le crave et le chocard, peu d’études ont été menées à ce jour à propos du cassenoix et de son mode de vie.
Il semblerait tout de même qu’il ait quelques particularités : en effet, le cassenoix est a priori très peu territorial, partageant son domaine vital avec de nombreux autres couples.
L’une des raisons de cette non-agressivité serait que le cassenoix se constitue des réserves pour l’hiver. Ainsi, puisque chaque individu est le seul à connaître sa cachette, les autres ne sont pas considérés comme des concurrents. Ce comportement, observé lors de l’étude d’une population de cassenoix dans les Alpes italiennes, est tout à fait original chez les corvidés européens (source : A. Rolando & L. Carisio, 2003).

Le cassenoix construit son nid contre un tronc, généralement à l’abri du vent et de la neige.
Autre fait notable, contrairement aux autres espèces de corvidés, chez les cassenoix, les deux parents couvent les œufs et les petits après l’éclosion.
Pendant toute la période de reproduction, c’est un oiseau très discret qu’il est difficile d’observer et même d’entendre.


Biologie du cassenoix moucheté

casse-noix moucheté

Le cassenoix moucheté est majoritairement végétarien.
Il est doté d’un bec très efficace pour casser et récupérer les graines, noix, châtaignes, glands ou faines aux fruits charnus.
De plus, le cassenoix peut également stocker de la nourriture dans la poche
sub-linguale présente dans la partie inférieure de son bec, ce qui lui permet de continuer de manger et de crier même si son bec est rempli.
Il fait partie des espèces qui constituent des réserves, cachées dans le sol en prévision de l’hiver.


Statut juridique du cassenoix moucheté en France


Espèce protégée.
Effectifs en diminution, notamment en raison de la raréfaction des espaces boisés.

Les commentaires sont fermés.